Winnie, la libellule qui se prenait pour une mère nourricière

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (23)

Rire de Winnie dans la voiture – ça discute pendant la préparation du repas

Winnie est un petit bout de femme, toute menue et légère comme une libellule. En ballade, elle court en zigzag sur le chemin en battant des ailes, comme si elle pouvait s’envoler. Winnie, c’est le nom anglais qu’elle s’est choisi pour pouvoir communiquer avec des étrangers. Je l’ai rencontré en Chine, dans une ferme de la province du Sichuan. L’année dernière, elle est venue habiter ici pour venir en aide à son ami, le manager de la ferme. Elle prend notamment en charge toutes les activités pédagogiques pour les enfants. Winnie adore les enfants. « I have a dream » me dit-elle avec un grand sourire. Dans un anglais minimal complété des traductions des applications, elle explique qu’elle aimerait ouvrir un jardin d’enfants pour les 1 à 6 ans à Chengdu, non loin d’ici. Mais il faut qu’elle attende d’avoir 25 ans pour pouvoir, selon elle, être prise au sérieux et que les parents lui confient leurs enfants. Winnie a 22 ans.

Alors que la ferme est fermée au public, elle se donne pour mission de faire la cuisine pour les quelques personnes qui vivent et travaillent ici. Les repas sont importants en Chine. Trois fois par jour, elle prend sa mission très au sérieux. Elle aime cuisiner. C’est son espace de création. Après un petit tour au jardin où elle prélève quelques bons légumes, elle s’active méthodiquement et avec concentration. Elle prépare et coupe tous les ingrédients et allume le feu de bois qui va alimenter les énormes woks en fonte. Puis c’est la danse de la cuisine qui commence. Huiles, épices, riz, légumes, bouillons. Le geste précis, elle remue, égoutte, transvase. Elle a l’air minuscule dans cette grande cuisine de restaurant. Les plats sont posés sur la table avec fierté. Paradoxalement, sa maman a des troubles alimentaires. Elle est reluctante à manger quoi que ce soit d’autre que du riz. Winnie insiste, la sert, la sermonne. Ça la met en colère. Sa mère habite aussi dans la ferme. Elle ne travaille pas. Winnie veille sur elle. Sa sœur, de deux ans sa cadette, a choisi une voie radicalement opposée. Elle travaille dans les médias à Pékin.

Plus tard, Winnie installera un jardin sur le toit d’une tour de Chengdu. Avec les produits de son jardin, elle ouvrira un restaurant très spécial. Pour seulement quelques convives le soir ou les week-ends. Elle leur cuisinera de bons petits plats. Pour une famille ou un couple. Un endroit où on mange bien et où on prend le temps. Un endroit romantique. Pour la Chine où on a pour habitude d’avaler son repas en 5 minutes, c’est une idée plutôt révolutionnaire.

Un sourire toujours accroché aux lèvres, des rires enfantins qui résonnent dans l’air. Comme le font les enfants, elle est restée très curieuse et s’intéresse à tout. Elle expérimente la nature qui l’entoure. Aussi bien à l’aise à pêcher des écrevisses rouges dans l’étang avec une épuisette, qu’à nourrir les pigeons ou se frayer un chemin parmi les herbes plumes. Elle cueille, goute, sent. Elle sait quelles herbes elle peut cuisiner et leurs bienfaits. Nature. Elle est nature.

Winnie s’apprête. Je lui demande de me montrer son endroit préféré dans les alentours de la ferme. Elle sait que je vais la photographier. En robe moulante et petites sandales, elle se déplace avec légèreté dans la boue et les herbes collantes, sans que cela ne la perturbe le moins du monde. Les moustiques piquent. Elle rit.

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (8)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (11)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (1)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (31)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-workaway à la ferme-AP (77)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (19)

2017-09-CHINE-Sichuan-Longchi-Winnie (27)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s