Chao, le communiste qui voulait être romantique

2017-08-CHINE-CHAO (20)

Devant un restaurant d’Urumqi, pendant que Chao s’occupe de prendre la commande

Chao est un jeune chinois de 21 ans. Je l’ai rencontré dans une auberge de jeunesse à Urumqi, la ville capitale de la province du Xinjiang, à l’ouest de la Chine. Cette province est réputée la plus dangereuse à cause de velléités séparatistes de la part du peuple Ouïghour, musulman et turcophone. Ils habitent originellement cette région et ont, ces dernières années, utilisés la force pour se faire entendre face à la « colonisation » renforcée chinoise. Le reste de la Chine craint donc cette région « terroriste » en alerte rouge extrême selon les standards chinois (bien plus élevés que les européens). Contre l’avis de ses amis, Chao a choisi de venir visiter cette région en stop pour voir par lui-même la réalité de la situation. Il aime beaucoup cette région et le décalage entre ce qu’il voit et ce qu’il a entendu de la région le laisse perplexe. Il aime ici le brassage des différentes cultures. Dans le musée de la ville, c’est aux modes de vie des différentes cultures qui ont peuplé ce territoire qu’il s’intéresse. Et le stop lui a permis de faire de belles rencontres locales. Il est comme ça Chao, il aime voir de ses propres yeux au contact direct des principaux protagonistes.

Il est arrivé ici de la ville de Hohhot dans la province de Mongolie intérieure au nord de la Chine, où il fait des études de biologie. Il va tout faire pour aller jusqu’au bout de son diplôme mais vraiment, ce n’est pas ce qu’il lui plaît. Il cherche dans son application de traduction le mot en anglais qui lui manque. Ça l’agace de ne pas assez bien parler anglais. Il est très exigent avec lui-même. Procureur C’est qu’il aimerait réellement faire comme métier. Et il compte bien se mettre à étudier pendant son temps libre pour y arriver. Chao est quelqu’un qui aime par-dessus tout prendre soin des autres, en témoigne toute l’aide qu’il nous apporte. Pas étonnant qu’il souhaite se tourner vers les métiers de la défense. Il raconte également comment il compte mener sa vie indépendante pendant quelques temps avant de retourner plus tard vivre avec ses parents pour prendre soin d’eux, comme le veut la tradition chinoise. Dévouement. Mais qui prend soin de toi alors ? Sourire. Pour le moment, mes amis, mes parents et le gouvernement. Au contact de personnes d’autres nationalités durant son voyage, Chao commence doucement à se forger une opinion un peu plus contrastée de son gouvernement. Il découvre naïvement les difficultés que nous rencontrons en tant qu’étrangers en Chine. Avec toute sa fraicheur, il n’en demeure pas moins accroché à ses idéaux de vivre ensemble. As-tu une religion ? Il me montre la traduction du téléphone avec un sourire : communiste. Lui ne croit en aucun Dieux contrairement à sa maman. Elle est une pieuse bouddhiste qui prie deux fois par mois. Un jour, il ira à Lhassa au Tibet. Même s’il n’est pas croyant, il ira prier pour sa mère.

Une petite amie ? Une petite rougeur qui voudrait cacher sa gêne. Ce n’est pas sa priorité du moment. Il ne s’estime de toute façon pas assez bien pour avoir une copine. Pas assez riche. Mais l’amour n’a pas besoin d’argent ? Bien sûr, mais il veut en avoir suffisamment pour pouvoir bien s’occuper d’elle. Le sens du devoir et de l’honneur chinois. Quand il aura une copine, il l’emmènera à Paris parce que c’est romantique. Ne peux-tu pas être romantique ici ? Si, j’essaierai de lui jouer de la guitare et de lui faire des surprises.

2017-08-CHINE-CHAO (3)

2017-08-CHINE-CHAO (9)

2017-08-CHINE-CHAO (1)

2017-08-CHINE-CHAO (16)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s